Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Saint-Jérôme, le 18 mars 2021 – Le 21 mars prochain, Journée d’action sur la revendication pour les femmes migrantes, immigrantes et racisées, et Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le Réseau des femmes des Laurentides (RFL), membre de la Coordination du Québec de la Marche Mondiale des Femmes (CQMMF) a prévu différentes actions, afin de sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible à ces enjeux.

Au Québec, les actions de la Marche Mondiale des Femmes 2020 se poursuivant jusqu’au 17 octobre 2021, l’heure est à la revendication pour les droits des femmes et des familles migrantes et immigrantes.

Puisque les femmes migrantes, immigrantes et racisées sont victimes de discrimination systémique, nous exigeons la mise en place de mesures adaptées pour lutter contre les discriminations sexistes et racistes. Ces mesures doivent tenir compte de la complexité des parcours d’intégration de ces femmes et leur garantir un accès aux services et aux droits,
indépendamment de leur statut migratoire, et ce, avec une approche écosystémique.

  • Au Canada, les femmes racisées gagnent 59% du salaire d’un homme blanc quand une femme blanche gagne 67% des salaires d’un homme blanc (CQMMF, 2020).
  • Parmi les femmes immigrantes, 45,6 % sont surqualifiées (CQMMF, 2020).

«Dans les Laurentides, le manque criant de transport contribue à l’isolement des femmes
immigrantes. Plusieurs d’entre elles ne peuvent se déplacer pour assister à des cours de
francisation, elles sont limitées dans leurs possibilités de travail et même jusqu’à l’accomplissement de leur rôle parental. Si les femmes immigrantes ne parlent pas français, comment peuvent-elles communiquer adéquatement avec l’école de leurs enfants et les soutenir?», déclare Line Chaloux, directrice générale de l’organisme Le Coffret offrant des services aux personnes immigrantes.

Le Réseau des femmes des Laurentides est solidaire avec les femmes d’ici et d’ailleurs et continue de se mobiliser pour l’amélioration des conditions de vie de toutes… c’est ce qu’on appelle marcher pour transformer!

Le Réseau des femmes des Laurentides (RFL) est un regroupement régional qui rassemble et représente vingt groupes et comités de femmes de la région des Laurentides. L’organisme travaille avec ses membres à améliorer les conditions de vie des femmes dans une perspective féministe d’égalité entre les sexes et de justice sociale.