Le Réseau des femmes des Laurentides (RFL) profite de la Journée internationale des droits des femmes qui aura lieu le 8 mars prochain pour lancer publiquement son état des lieux EMPREINTES DE FEMMES – Un pas de plus vers l’autonomie économique des femmes en situation de vulnérabilité ou de pauvreté.

 L’accès au logement abordable et sécuritaire est visé dans les Laurentides

Suite à de nombreux mois de recherches et d’analyse statistiques, l’État des lieux produit par le RFL fait d’abord état de la situation économique et des facteurs d’appauvrissement des femmes de la région. Il propose ensuite diverses solutions aux élus et partenaires, dont celle de développer des logements abordables, accessibles et sécuritaires pour les femmes en situation de vulnérabilité ou de pauvreté. Reprenant les témoignages provenant des groupes membres du RFL, Vicky Langlais rappelle que « L’accès à du logement adapté aux besoins des femmes en situation de vulnérabilité peut marquer un point de bascule dans leur vie. Plutôt que de s’enfoncer dans la pauvreté, cela peut leur permettre concrètement de reprendre du pouvoir sur leur vie. »

Entre le 19 février et le 1er mars, le RFL a parcouru l’ensemble du territoire pour faire connaître l’état des lieux à quelques 500 éluEs et acteurs du milieu lors d’une tournée de sensibilisation et d’écoute en faveur du développement social qui était organisée par le Conseil régional de développement social des Laurentides (CRDSL). Cette dernière a permis de riches échanges entre des personnes désireuses d’améliorer les conditions de vie des citoyennes et des citoyens des Laurentides.

L’état des lieux est disponible gratuitement sur le site Web du RFL au http://www.femmeslaurentides.org/documentation/avis-et-publications/

Le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes

Les membres du RFL s’affairent également à organiser des activités à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Cette année, celle-ci qui se déroule sous le thème Le respect, ça se manifeste! … Au quotidien, dans la rue, au travail, par des engagements politiques, sur les réseau sociaux… Annuellement, le 8 mars reste un moment important pour parler des droits des femmes et souligner tant les avancées que les inégalités persistantes.

Pour connaître les activités locales, contactez le centre de femmes de votre territoire (http://www.femmeslaurentides.org/membres/)

 

La section pour les commentaires n'est pas disponible.