La santé mentale des femmes, une richesse pour la région

Le RFL et ses membres suivent de près tout se qui concerne la santé mentale et physique des femmes. Aussi, ils sensibilisent les personnes élues et les acteurs du milieu aux besoins spécifiques des femmes en matière de santé et militent pour qu’elles aient accès, et reçoivent, des services et des soins de qualité qui soient adaptés à leurs besoins.

Une approche féministe de la santé

Pour la majorité des groupes de femmes, l’élément de base en santé est une approche globale et positive de la santé. Cette vision nous parle d’un état de bien-être physique, psychique et émotif où les besoins vitaux des femmes et de leur entourage sont comblés dans un environnement sain, exempt de pollution et de stress. Le bien-être des femmes passe aussi par un environnement social qui permet de se réaliser, d’être autonome financièrement, d’être citoyenne à part entière, sans peur et sans violence.

La santé des femmes est souvent affectée par des conditions de vie difficiles: précarité financière, pauvreté, violence physique ou psychologique, épuisement dû à une surcharge de responsabilités (enfants, parents vieillissants ou malades, travail, tâches domestiques, etc.). Ces conditions de vie ont un impact direct sur leur santé.

Le Réseau des femmes des Laurentides s’est penché sur cette délicate question.

Bande regards - Santé mentale

Depuis plusieurs années, les membres du Réseau des femmes des Laurentides sont préoccupées par l’augmentation et l’alourdissement des troubles de santé mentale chez les femmes qui fréquentent leurs organismes. Afin de mettre de l’avant cette problématique jugée prioritaire, nous avons réalisé, en 2008-2010, le projet « La santé mentale des femmes, une richesse pour la région! ».

Le projet était composé de 4 étapes :

1) Identifier les priorités en matière de santé mentale des femmes des Laurentides

2) Organiser un colloque intersectoriel

3) Créer un comité de suivi intersectoriel

4) Produire une revue de littérature

Consulter les documents relatifs au projet:

ACTES DE COLLOQUE SANTÉ MENTALE DES FEMMES

Les différentes étapes du projet sont décrites en détail dans les actes du colloque, qui a eu lieu le 19 novembre 2009 à Val-David.

TABLEAU PRIORITÉS – Santé mentale des femmes dans la région des Laurentides

«Soins et services en matière de santé mentale pour les femmes des Laurentides»

Résultats, sous forme de tableau, d’une cueillette de données effectuée par le RFL auprès de 55 femmes de la région.

(Voir explications de la démarche dans les actes de colloque en pages 16 et 17).

Document vidéo « Écoute mon histoire »

Document vidéo à caractère poétique, présenté en guise d’introduction lors du colloque intersectoriel.

Durée : 1 minute 44 secondes

Vidéo-conférence « Une approche féministe et alternative en santé mentale des femmes »

Vidéo-conférence de Madame Fernande Ménard, formatrice en santé mentale des femmes, qui a été présentée lors du colloque intersectoriel.

Durée : 13 minutes 59 secondes

Document vidéo « Témoignages de femmes sur les priorités en matière de santé mentale »

Dans le contexte de leur expérience personnelle ou professionnelle, une dizaine de femmes parlent des priorités en matière de santé mentale des femmes pour la région des Laurentides. Un document qui apporte des précisions sur les résultats de la cueillette de données de façon dynamique et touchante.

Partie 1:

Partie 2:

Durée totale: 24 minutes 48 secondes

 
 

REVUE LITTÉRATURE – SANTÉ MENTALE

Ce document, réalisé par le RFL, offre un survol de la littérature québécoise sur la santé mentale des femmes, des Politiques gouvernementales québécoises concernant les femmes et leur santé, du Plan d’action en santé mentale 2005-2010 et d’un méli-mélo d’informations pertinentes.

Comité de suivi intersectoriel

Étape cruciale du projet, le comité de suivi intersectoriel a été mis sur pied afin de poursuivre les réflexions et de favoriser la mise en application des propositions issues du colloque. Ce dernier était composé d’une dizaine de femmes de la région : des intervenantes des groupes de femmes, des organismes communautaires en santé mentale et du réseau de la santé, ainsi que des femmes directement concernées par la santé mentale.