Depuis le 8 février, le Palais de justice de Saint-Jérôme accueille Empreintes de femmes, une oeuvre collective créée par l’artiste peintre muraliste Sophie Stella Boivin pour le Réseau des femmes des Laurentides (RFL) dans le cadre de la Marche mondiale des femmes 2015.

Plus d’une centaine de femmes ont apposé leur empreinte de main ou de pouce sur la toile réalisée en format 5’ x 5’, en guise d’appui à l’initiative d’ampleur internationale. L’oeuvre a voyagé aux quatre coins de la région des Laurentides, faisant escale au sein de la vingtaine d’organismes membres du RFL. Lorsqu’elle a été exposée au cours des festivités du 30e anniversaire du RFL, en juin 2017, elle a capté l’attention du député de la MRC Rivière-du-Nord, Monsieur Rhéal Fortin. « On sait que les femmes doivent souvent défendre leurs droits devant la cour. Le Palais de justice m’est apparu comme le lieu par excellence pour mettre en valeur cette magnifique oeuvre très symbolique. C’est pourquoi j’ai soutenu la démarche pour permettre qu’elle y soit exposée ».

« Empreintes de femmes est le symbole d’un vaste mouvement d’affirmation de femmes solidaires qui luttent pour l’amélioration des conditions de vie de toutes les femmes » souligne Fannie Roy, présidente du RFL. « Nous sommes fières de voir cette réalisation collective exposée dans un lieu qui vise à favoriser le respect des droits individuels et collectifs ». Le RFL tient à remercier Monsieur Michel Caouette, directeur régional des services judiciaires des Laurentides et du Palais de justice de Saint-Jérôme d’avoir accepté d’accueillir l’oeuvre dans son enceinte.

Pour plus de détails concernant l’oeuvre Empreintes de femmes : http://femmeslaurentides.org/acef/toile-participative/

La section pour les commentaires n'est pas disponible.