Saint-Jérôme, le 16 novembre 2017 – Le Réseau des femmes des Laurentides (RFL) se dit enthousiaste face aux résultats de l’élection municipale du 5 novembre dernier. Près de 77 ans après qu’elles aient obtenu le droit de vote au Québec, de plus en plus de femmes osent faire le saut politique.

Sur les 4000 femmes qui étaient en élection dans la province, 200 ont été élues dans les Laurentides. Composée de 8 MRC et de 76 municipalités, la région sera dirigée par des conseils municipaux paritaires dans 52,6% des cas. 179 conseillères ont été élues sur 428 postes au total et 21 mairesses ont été élues sur 76 municipalités.

« On définit la parité par l’égalité dans la représentation de genre dans une instance ou, en d’autres mots, quand les femmes représentent 40% à 60% des postes. Dans les Laurentides, près de 40 conseils municipaux sont maintenant paritaires. C’est très intéressant comme résultat même s’il reste encore du chemin à faire pour qu’aux prochaines élections, tous les conseils le soient ! » affirme Vicky Langlais, coordonnatrice du Réseau des femmes des Laurentides.

« La parité, ce n’est pas une option. Ce n’est pas une valeur ajoutée. C’est un critère essentiel pour que les préoccupations de la population soient représentées adéquatement. » ajoute Farah Wikarski, responsables aux communications. « Plus les femmes auront des modèles, plus elles oseront dire : moi aussi je suis capable! C’est pour cette raison que nous ne pouvons passer sous silence l’élection de Valérie Plante dans la métropole », conclut-elle.

Le Réseau des femmes des Laurentides travaille depuis de nombreuses années sur divers projets pour démystifier le pouvoir et stimuler la participation citoyenne des femmes. En septembre dernier, l’organisme a organisé deux rencontres en collaboration avec Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire pour permettre aux femmes qui songeaient à se présenter d’échanger, de s’informer et de réseauter.

Le Réseau des femmes des Laurentides (RFL) est un regroupement régional qui rassemble et représente vingt-et-un groupes et comités de femmes de la région des Laurentides. L’organisme travaille avec ses membres à améliorer les conditions de vie des femmes dans une perspective féministe d’égalité entre les sexes et de justice sociale.

– 30 –

La section pour les commentaires n'est pas disponible.